Des flèches dans l’infini

Quand on est empêtré dans sa vie et qu’il faut repartir, il faut un maître pourvoyeur d’étincelle spirituelle. Ces vrombissements soudain de la lumière dans le calme plat et la zone d’ombre, je les ai tant aimé. A chaque fois, ces illuminations de celles que l’on ne tenait pas pour possible sont là pour éclairer le chemin, instituer une étoile du nord. Leur brillance est indescriptible. Souvent elles restent, s’éclipsent et réapparaissent après plusieurs vies, quand elles sont trop vieilles elles continuent à briller d’un feu qui réchauffe de l’intérieur.

CharlesLloyd

Je crois bien que c’est grâce à cela que l’on parvient à vivre.  Il est difficile de savoir à quoi leur apparition correspond car elles sont inattendues. Un feu lumineux est indescriptible, il possède en lui des vents qui évacuent les illusions et tous les miasme, soudain la danse lumineuse ensorcelle et on se précipite dans le milieu pour se laisser entrainer, les échos rugissent, l’esprit est un axe que l’on désire suivre et qui, a chaque fois va se manifester , évoluera avec vous. Ces événements sont tellement puissants qu’ils ouvrent des périodes de vie, c’est le chant qui me hante et me pousse à découvrir le mien et donc à m’écarter du chemin stérile et surtout sombre. Le souffleur m’a ranimé mais c’est dans la grande tradition des « healers » que d’apparaitre au moment opportun. Une mélodie s’insinue en moi et n’en fini pas de jouer,  « fish out of water » était tout un programme, sunset ou plus récemment Hagar’s song me disent l’absolu profond, la volatilité » et l’essentiel d’être toujours en mouvement.

Sa musique s’est insinuée dans ma peinture, dans ma philosophie et ma sensibilité. La pensée sans doute que le spirituel est ce doigt qui pointe vers nos possibilités et le plus grand que soi. Du moins c’est l’étincelle qui me maintient pour se rejoindre et préparer à la nécessité de ne pas stagner dans un ressassement de ses blessures. Lui même fait écho à ses propres blessures et à ses propres chemins pour les dépasser et dans un phrasé concentré en long souffle dit à quel point la vie est régénératrice. S’accrocher à un point, souffler et toujours y revenir. Être submergé pour se trouver et découvrir l’existence.

Mais les rappel sont toujours nécessaires car le monde est toujours là pour nous égarer. Tant que ce qui nous anime n’est pas assez fort pour trouver même le cadavre d’une mouche belle et un monde beauté en soi. Et je me dis qu’il y a toujours des gens sur cette terre qui sont en recherche et qui illuminent, qui lancent une flèche dans l’infini, mais pour lancer cette flèche et irradier il faut savoir aussi s’arrêter et prendre possession de soi même comme d’une arme et la force de se renouveler.

Charles Lloyd: Arrows Into Infinity

Music is a healing force. It has the ability to transcend boundaries, it can touch the heart directly, it can speak to a depth of the spirit where no words are needed. It is a most powerful form of communication and expression of beauty. Whether in context of my « New Quaret » with Jason Moran, Reuben Rogers, and Eric Harland, or Sangam, with Zakir Hussain and Eric Harland, or with Maria Farantouri, it gives me great joy to make music with each of them. Each time we play together there is a healing wholeness that permeates the atmosphere.

We must go forward, all the great ones that went before us insisted on this. For each generation, it is incumbent upon us to rise up and sing the song – the journey and pursuit is unending. I will always remember that from his death bed Master Higgins told me “We must continue to work on this music,” and as long as I am able, I will continue to do so. Each of us has his own experience, and from that experience, something is transmitted. For me, the purpose of life is to know God and the struggle of spiritual life will go on as long as I have breath. The pursuit and the music are one.

© Charles Lloyd

Charles-performing5_000

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s