l’alphabet

A comme Bernardo Atzaga, obabakoak, césar Aira  et les nuits de Floresle peintre en voyageur

B comme Bioy Casares et ses nouvelles démesurées ; john Berger, d’ici là à la forme d’une poche

C comme Conrad, à la folie Almayer, Césaire, moi laminaire et Lewis Caroll

D comme Du Bouchet, la Darrieussecq de précisions sur les vagues, tout Conan Doyle,

E comme  Eluard, le livre ouvert et odysseas Eylitis

F comme carlos Fuentes, l’oranger, christophe et son oeuf ; Flaubert, l’éducation sentimentale et surtout l’immense Faulkner, Go down Moses !

G comme Gamoneda, Cecilia ; bien sur edouard Glissant, traité du tout-monde ; Guillevic mais surtout jorge Guillen, Canticos et puis Ferreira Gullar en France il y a Gracq

H comme nazim Hikmet, Homère, le fou Hrabal

I comme cabrera Infante, tres tigres tristes, ;

J comme Juarroz, poesie verticales, Joyce le grand le maître, Ulysses

K comme Kipling, Kazantzaki, le christ recrucifié et Zorba ;

L comme doris Lessing, nouvelles africaines the grass is singing; michel Leiris, zèbrage; Lorca

le règne des M  Henri Miller, l( es oranges de Jérome Bosch contenant un diable au paradis et peindre, c’est aimer à nouveau) Bernard Manciet, aratea, la rose et la nef; Michaux, oeuvres completes, aussi, Montaigne, Merleau-ponty , la philosophie

N comme Naipaul, un drapeau sur l’ile; Neruda, mémorial de l’ile noire ;

O comme  Orwell, toute son oeuvre, hommage à la  Catalogne

P comme Octavio Paz, l’autre maitre,  lire aussi Pavese, Pasternak, Proust, Pirandello tambien

Q comme (quignard)

R comme Rimbaud dans ses oeuvres,

S comme Laurence Sterne , tristram Shandy le voyage sentimental ; Shakespeare, Soseki,

T comme Tabuchi,

U comme Ungarreti

V comme Boris Vian, les fourmis,

W comme  Virginia Woolf , the waves ; williams Carlos Williams, spring and all;

X comme gao xinjiang, une canne à pêche pour mon grand-père, la montagne de l’âme;

Y comme w b Yeats, plus récemment je découvre Gozo Yoshimasu, le visage et la voix de la modernité il m’entraine

Z comme  Zora neale Hurston , and their eyes were watching god

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s