Cummings for rêveur ….

pais_50.jpg

je
n’ai jamais
pensé que n’importe
quoi(même un
univers) puisse être
aussi tout à fait incroyable
ment minuscule que parfait cet
(oû presqu’invisible d’un là d’un)ici du
foyer d’une dame-colibri avec son immobi
lité qui est vraiment elle
(et penser quelle
réchauffe trois mondes)
qui est éton
nament un
J’oeil

casa3_500.jpg

” était-ce m’émerveillais-je ” vraiment
toi? “
et une mésange
à tout le monde, sauf à moi quel
(en m’
appelant)qu’un il y a longtemps
qui était mort

,répondit


la br(commeunrêve)ume

rend
grand chaque min
uscu

kle change l’évid

ent e
n é
trange

ju

squ’à ce que n
ous-même
s devenions

soyions des mon

(magiq
u
ement)

des

casa1_500.jpg

58

& soleil &

sil
e
nc
e

part

o
ut
personn
e

est s

au
f
su

r

ce

r
och
eru
n

rêv(tamia)ant

casa2_500.jpg

59

qui est cette déli
cate
mademoiselle

la d
e son
lumineux
êt
re
une (plus un

si
un mur
mure un où
une dissimul
ation )timide

ph
ore
?la lune

casa_8_500.jpg

(….)
” il est temps que tu nondeviennes
où était grimper et brillant
est l’obscurité et tomber
(à présent le mal est le seul bien)
parce que les courageux sont lâches tous
par conséquent désespère, mon coeur
et meurt dans la saleté …

© E. E cummings, 73 poèmes , ed. le temps des cerises/écrits des forges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Menu

%d blogueurs aiment cette page :