carla ferro , poète(esse) du Cap Vert

maison de la poesie de Namur

Sur les bords des volcans où j’ai fait mon jardin

Ce matin l’Afrique en rognures
Mes rêves en plasmas coagulés
Je maudis
les hommes de glace
des temples cupides
Et je meurs de soif
sur les bords des volcans
En feu,
Mes os
S’effacent et meurent
Poussières de sable
d’un passé moite
Verdoyant
En boue
Écrasées par des grues
Je vous hais.
Vous.

Et vos frères!

Et je pleure
Mes enfants affamés
Mes toits colorés
Dessinés en henné
Sur les mains calleuses
Dans la cale moisie
D’un navire
Espoir criblé de balles
Souillé
De départs et de sang
arrosent
Des cimetières en prières
étendues
En une poignée de main.
Et je rêve
Du vent
Qui sème
L’Amour.
Sur les bords des volcans
Où j’ai fait mon jardin.

3 réflexions sur “carla ferro , poète(esse) du Cap Vert

  1. Merci pour l’intérêt que vous portez à mes écrits. Pour l’instant je ne fais qu’accumuler les manuscrits. J’ai un blog en chantier et qui sera bientôt en ligne. Ps : J’aime aussi votre blog. Carla Ferro

  2. très honoré que l’auteure vienne me saluer, s’il vous plait dès que le blog sera fini venez me le dire que je le mette en lien chez moi , votre écriture me plait beaucoup L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s