kaija saariaho

KAIJA SAARIAHO , compositrice finlandaise au charme étrange et méditatif , entre orient et occident ,

je longe son chemin avec émotion depuis un moment déja , elle chante envoutée les oiseaux de Saint John Perse , fait appel à Amin Maalouf pour un voyage de sirène dans  » l’amour au loin » , amour de l’amour à l’aimant du chant voilé oriental , éternel retour entre deux rives , la sérénité cosmique des jardins japonais étincelle dans les fleurs en reflets des nymphéas … et tant d’autres voyages encore !

entre sensibilité exacerbée et émotion retenue son voyage nous amène de la pureté originelle ( flute et voix) traverse les routes des arts savants d’orient et d’occident et nous lache dans l’océan de la modernité ( voir l’article en lien), l’air de rien l’esprit lévité le corps en suspend , la légéreté s’allie à la puissance métaphysique , d’un coup d’un seul , comme un pas assuré franchit la distance de soi à soi dans deux mesures du temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s