être et jouer si l’on peut dire

extrait de  » l’énergie du sens  » de edward Bond

la seule sagesse que nous enseigne la souffrance est que rien ne nous obligeait à souffrir- si ce n’est notre mortelle condition et la grande faute du temps ,

……. peut être sommes nous d’abord devenus humains quand nous nous sommes découvert acteurs et avons perçu l’acteur en autrui ? quans nous avons découvert que nous pouvions – apparemment vivre ailleurs que dans le mensonge : ce qui a toujours fait de l’art une quête désespérée de la vérité , pas la quête du succès ou du procédé qui ferait fonctionner X Y ,Z , mais de la vérité parce que nous étions condamnés à la tromperie – ou pire encore- à la confusion .

charles Juliet, le poète qui pour moi a surtout écrit les ‘entretiens avec bram van velde’ , là est extrait de son journal (éd.p.o.l ) « quand tu me dis ta soif ,tu calme la mienne ».

« la norme,ds notre société,c’est la mort de l’âme. De sorte que ceux qui cherchent la vie ne peuvent que se sentir coupable. »

« La pire des solitudes,ce n’est peut-etre pas d’etre
physiquement seul.C’est de ne pouvoir communiquer avec soi-même. »

(charles Juliet :Journal 3 -1968-1981ed:p.o.l.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s